L’Histoire

Aliénor_d_Aquitaine_portrait
Portrait d’Aliénor

Louis_VII_le_Jeune
Louis VII

Aliénor_d_Aquitaine_vitrail
Aliénor, Vitrail de la Cathédrale de Poitiers

C’est par le palpitant roman « Le Lit d’Aliénor » de Mireille Calmel que j’ai fait connaissance avec cette personnalité féminine du 12ème siècle. Aliénor d’Aquitaine, une femme hors pair, duchesse d’Aquitaine et reine d’Angleterre, mère de deux rois, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre.

Une femme qui se montra, au cours d’une vie particulièrement mouvementée, capable d’organiser la défense d’une forteresse, d’administrer non seulement son duché mais tout un royaume. On pourrait lui appliquer l’épithète de « grand-mère de l’Europe », car ses enfants et petits-enfants peuplèrent non seulement les cours de France et d’Angleterre, mais la Sicile, la Castille et jusqu’à l’Empire germanique.

Aliénor féministe avant la lettre, n’a pas hésité à prendre l’initiative de la rupture de son mariage avec le roi de France Louis VII, une chose impensable dans l’univers mental masculin d’alors. Huit semaines après l’annulation de son mariage elle épouse à Poitiers le futur roi d’Angleterre, Henri Plantagenêt. Avec une force convaincante elle combat son autonomie dans un monde dominé par les hommes, dur et souvent cruel.

Aliénor, femme lettrée, règne sur une cour de vassaux et des poètes empressés. Avec ce rayonnement de l’esprit, l’amour des lettres et du beau langage elle domine tous ceux qui l’entourent.

C’est une chose évidente que mon admiration pour ce personnage historique a fait naître le nom « La Demeure d’Aliénor » pour ce gîte de charme. En espérant que l’esprit de cette « Belle Dame » vous guidera dans des endroits exceptionnels pendant vos séjours ici.